Réunion terre d'avenir

En plein cœur de l’océan Indien, l’Ile de La Réunion bouscule les clichés des îles Tropicales. A 700 km de Madagascar et 200 km de l’île Maurice, cette terre volcanique bordée de plages offre sur 2 500 km² la diversité d’un continent.

Des paysages exceptionnels
sur ce jeune territoire si attaché à la France

A la fois tropicale et alpestre, exubérante et aride, l’île change de visage et de relief pour offrir une variété de paysages exceptionnels.

Escale appréciée sur la route des Indes dès le début du XVI° siècle, elle accueille ses premiers habitants en 1643 : des mutins français et des femmes malgaches en provenance de la Grande Ile. Occupée par les Anglais en 1810 jusqu’à la chute de Napoléon, l’Ile Bourbon redevient française sous la Restauration. L’exploitation de la canne à sucre sur de grandes propriétés marque le début d’une prospérité économique qui se poursuit jusqu’à nos jours.

Une importante croissance démographique

Le pouvoir d’achat par habitant des Réunionnais est le plus élevé de la zone Sud de l’océan Indien. Décohabitation et évolution du mode de vie de la population accentuent les besoins de logements, estimés à plus de 12 000 par an sur les 20 prochaines années.

La Réunion compte, en 2009, près de 800.000 habitants dont 56 % de moins de 30 ans et devrait compter près d’un million d’habitants en 2030. En 35 ans, le ménage moyen est passé de cinq à trois personnes, les besoins en logements ne cessent d’augmenter. Tous les ans, plus de 16 000 personnes viennent s’installer sur l’île recherchant ainsi une qualité de vie dans un environnement social stable où les communautés vivent et se mélangent ensemble en toute harmonie.

Un dynamisme économique avéré

Avec une croissance de 4,4 % en moyenne sur les 10 dernières années contre 2,4% pour la France métropolitaine, La Réunion est le plus dynamique des départements français. Son économie moderne est tournée vers l’avenir ; le secteur tertiaire regroupe 80% des actifs et le niveau d’investissement est soutenu par tous les acteurs économiques : entreprises, ménages, secteur public et Europe.

Département français et Région ultrapériphérique de l’Europe, l’île se dote d’infrastructures majeures afin de soutenir l’agriculture, de favoriser la circulation des populations (route des Tamarins, Tram-Train) et de répondre à la forte demande locative.

Touchée comme toutes les régions européennes par les turbulences de l’économie mondiale, La Réunion s’est déjà préparée à l’après-crise en se lançant dans l’un des projets les plus ambitieux de son histoire : le projet « GERRI – ILE VERTE 2030 ».

Pour les investisseurs, la Réunion est une véritable terre d’avenir.